• Virginie

Le pouvoir de l'écriture


Quand je débute un nouveau coaching, je propose toujours à la personne en face de moi de se doter d’un carnet qui lui servira de cahier de bord lors de notre exploration de sa problématique.


Les réactions sont assez diverses, j’ai eu quelques geeks, qui ne comprenaient pas pourquoi une prise de notes dactylographiées sur l’ordinateur n’aurait pas le même effet.

Leur interrogation était légitime et il est de plus en plus courant aujourd’hui de saisir ses notes directement sur l’ordinateur, plutôt que de coucher ses mots sur le papier.


L'écriture comme expression cathartique de ses émotions


La raison tient au fonctionnement si spécial de notre cerveau. De nombreuses études l’ont démontrées, les impacts ne sont pas les mêmes. Écrire de façon manuscrite mobilise de nombreuses régions différentes de notre cerveau. L’écriture se fait plus lente, le cerveau mémorise mieux ce qu’il écrit, on prend le temps de choisir les mots, d’organiser sa pensée. Ce temps introspectif permet de se distancier aussi de ses émotions, de les observer comme sur un écran de cinéma. Ce qui ne les empêchera pas de les exprimer, on pourra faire tomber quelques larmes sur sa feuille, ou appuyer un peu plus fort sur le papier…


Les grecs appelaient cela une catharsis. La possibilité d’exprimer un souvenir douloureux ou une mauvaise expérience et de se libérer des émotions liées à la rétention des sentiments générés. En rédigeant nos difficultés, on active un mécanisme cognitif qui permet de lever les inhibitions liées à ses émotions.


Choisir un carnet qui va vous accompagner tout au long du process, est un des tous premiers pas que vous réaliserez. Ce carnet sera le gardien de vos avancées, de vos réflexions, de vos émotions. Il contiendra les exercices réalisés de semaine en semaine. Dans le but d’améliorer certaines relations, je suggère à mes clients d’écrire une lettre à un tiers qui leur aurait fait du tort, à eux-même pour se pardonner ou se projeter. Car le cerveau a cela de particulier, de ne pas savoir faire la différence entre ce qui est vécu et ce qui est simulé. C’est une des raisons pour lesquelles parfois nous nous projetons très fort sur un événement ou une situation et si celle-ci ne se déroule pas comme prévu pourra générer un énorme stress et beaucoup de déceptions. Car en se projetant, notre cerveau avait déjà vécu la scène.


Et puis ces quelques minutes que vous passerez à jeter vos idées sur le papier, seront des minutes précieuses qui vous seront entièrement dédiées. Ce temps est précieux, non ?


Quel carnet pourriez-vous choisir ?


C’est bientôt Noël et l’heure des bilans de fin d’année, et même si 2020 a un peu compté pour du beurre, elle vous a certainement apporté de nombreuses choses positives. Il suffit parfois de changer son point de vue sur la situation et se rappeler cette citation de Mandela : « je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends. » Pourquoi ne pas débuter un journal qui pourrait vous accompagner à travers 2021 ? Vous pourriez commencer à y lister vos succès de cette année, vos objectifs de l’année à venir. Faire la liste des choses que vous avez très envie de faire l’an prochain, les restos où vous avez envie d’aller dès qu’ils réouvriront. Pas besoin de s’appeler Victor Hugo ou JK Rowlings pour écrire. Vous en serez le seul lecteur. Ne soyez pas complexé par la page blanche. Au fur et à mesure, vous écrirez de plus en plus et vous vous sentirez régulièrement libéré d’un poids, lorsque vous réussirez à mettre des mots sur vos maux. (je sais elle était facile celle là).

J’ai pu lire le we dernier mon journal de l’année. Cela m’a permis de prendre beaucoup de recul sur de nombreuses situations, de me rendre compte aussi à posteriori comment j’avais permis à certaines situations, positives ou négatives de se produire. Relire mon état émotionnel face à certains moments m’a permis de comprendre en position meta l’état d’esprit dans lequel j’étais, comment j’y étais arrivé et surtout quelles ont été les ressources pour dépasser ces émotions.


J’ai commencé un joli carnet, acheté à la librairie à coté de chez moi :



Et qui débute avec cette très belle citation d’Hemingway :

«Tu m’appartiens et tout Paris m'appartient, et j’appartiens à ce cahier et à ce crayon


Ce carnet a été une évidence quand je l’ai croisé après tout ce temps confiné, et où je n’ai pu profiter de Paris comme je l’aurai souhaité.


Et vous ? A quoi ressemblerait votre carnet idéal pour 2021 ?



Crédit photo : Matthew Payne


4 vues0 commentaire