• Virginie

Les différences entre une relation et une personne toxique ?


C’est à chaque fois la même chose, quand je suis avec d’autres amies, Anaïs me fait la tête et me le reproche pendant 107 ans. Je n’ose plus lui parler de mes sorties, c’est assez lourd. Elle est très jalouse.


As-tu déjà été dans une relation toxique ?


Il est important d’identifier la différence entre une personnalité toxique qui va l’être avec tout le monde, sans forcément s’en rendre compte d’ailleurs, et une relation toxique. Je parlerai d’ailleurs plutôt de relation dysfonctionnelle, pour mettre en exergue que c’est l’interaction entre les deux personnes qui crée le malaise. Elle ne peut être imputée à une seule, même si à première vue un rapport de domination/soumission semble ressortir, la personne qui subit accepte cette situation. Ce n’est pas le même cas face à une personnalité toxique, qui exercera une emprise sur sa victime qui ne pourra pas se sortir seule de ses griffes. Je pense aux victimes des pervers narcissiques, mais également aux enfants de parents toxiques, ou d’employés subissant des personnalités hiérarchiques particulièrement néfastes.


Dans une relation dysfonctionnelle, il y a une personne qui exerce une forme de pression (chantage affectif, jalousie, railleries, humiliations) et l’autre qui accepte de subir. Ces relations qui sont généralement très intenses, nous font vivre des montagnes russes émotionnelles, et peuvent surgir dans n’importe quel cadre :

- Familial

- Amoureux

- Amical

- Professionnel


Comment savoir si tu es face à une personne toxique, ou dans une relation dysfonctionnelle ?


Observe les comportements de la personne que tu suspectes. Est-ce uniquement envers toi qu’elle a un comportement néfaste ? Ou bien le fait-elle avec d’autres personnes ?

Cette personne est-elle manipulatrice avec tout le monde ? Utilise-t-elle le chantage affectif pour obtenir ce qu’elle souhaite ?Fait-elle semblant de donner pour mieux recevoir ?


Par exemple, cette amie qui t’appelle souvent, qui te laisse parler 5 min de toi, pour s’étendre pendant près d’1heure sur elle…


Cette personne a-t-elle une forte tendance à voir le monde négativement ? Tout est source de problèmes. Elle ne sait pas faire preuve d’empathie et à tendance à se victimiser ou à causer du drama pour avoir l’impression d’exister ? A-t-elle une légère tendance à l’exagération ? Tout est toujours mieux ou pire, même les sujets les plus insignifiants comme la météo et elle n’est jamais responsable de rien.


Si tu retrouves dans cette description une personne de ton entourage, il se pourrait fort bien qu’elle soit une personnalité toxique. Nous verrons dans les jours qui viennent quelles sont ces typologies de personnes (pervers.e narcissique, parent toxique…) et comment s’en protéger.


Si par contre la personne à laquelle tu penses ne réponds pas à cette description avec tout le monde et que certains traits ne se retrouvent que dans vos interactions, alors il est fort à parier que vous vous trouvez dans une relation dysfonctionnelle.


Ce malaise que tu ressens, quel est-il ?


Tu ne te sens pas libre d’agir comme tu le souhaites. Tu te sens anxieux.se lors de vos échanges. Il y a un rapport de force entre vous. Tu as l’impression de subir ou à l’inverse de porter la relation. Car on imagine lors d’une relation dysfonctionnelle, la personne passive comme étant la « victime » de la relation. Néanmoins son comportement passif, peut être une source de souffrance face à la personne plus dynamique qui sera en face d’elle. Et elle va susciter des réactions de colère et de violence que la personne dynamique n’aurait pas eu en temps normal. Il est important de garder en tête que la personne passive, n’est pas forcément la victime.

Il y a une dépendance affective entre vous. Cette relation fait ressortir le pire de toi. Et de l’autre.

Tu marches sur des œufs pour éviter des disputes, qui ont lieu quand même. Quand elle n’est pas là, tu te sens même soulagée. Même si tu as du mal à l’admettre. Tu te sens un peu plus libre.

Tu te sens nié.e dans ton individualité. Ton ressenti, ton opinion, ne comptent pas. La personne te rabaisse, t’humilies ou alors tu ne peux t’empêcher de le faire… Tu te sens fatigué.e et coincé.e dans cette relation, mais tu as la sensation que tu ne pourrais pas vivre sans elle/lui.


Si tel est le cas, c’est que tu es en mesure de t’en sortir. Peut-être même en réussissant à inverser la tendance. Par contre, cela va devoir passer par un travail sur toi :

- Quelles sont tes valeurs ?

- Quels sont tes besoins ?

- Où en est ton estime de toi ?

- Sais-tu communiquer de façon non violente ?


Dans certains cas, on peut réussir à modifier la relation, en agissant sur soi. Dans d’autres cas, on ne peut malheureusement pas. Mais il est toujours nécessaire de comprendre.


Car il n’est pas anodin de se retrouver dans ce type de situation, et peut-être n’est-ce pas la première fois ? Il y a un schéma qui se répète. Et tant que tu n’auras pas compris pourquoi, tu te retrouveras confronté à ce type de relation.


On abordera dans les prochains jours sur comment mettre en œuvre une stratégie pour faire évoluer cette relation. En attendant n’hésite pas à me poser des questions ou à me raconter des situations auxquelles tu as été confronté en message privé. Je te donnerai quelques clés adaptées à ta situation.



Crédit photo : Valdimir Fedotov