• Virginie

Confinement S02 - Des livres Feel Good


Je ne sais pas vous, mais pour occuper mes moments de pause, j'ai du mal à me plonger dans Proust ou Victor Hugo. Et, comme moi, vous n’avez peut-être pas la motivation pour lire la totalité de la Pléïade lors de vos longues soirées de confinement.


Je ne suis pas vraiment adepte des livres de développement personnel, car il y a souvent trop d’injonctions à mon goût. Néanmoins, l’an dernier j’ai découvert 2 romans qui font du bien.


Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano




A la suite d’une rencontre hasardeuse, Camille, 38 ans, se retrouve coachée par Claude, routinologue. A travers un accompagnement pour le moins original, il va l’aider à sortir de sa zone de confort et à explorer ses rêves et son identité. Un joli parcours initiatique.


Ce livre se lit facilement, et de petits exercices sont expliqués de page en page. On peut les tester et améliorer des pans de notre quotidien. Pour renforcer votre confiance et/ou vous rassurer, vous pouvez lister vos expériences positives depuis votre plus tendre enfance et réaliser également la liste de vos qualités. Un vrai boost de confiance, utile après un petit coup au cœur ou avant un entretien. Ce shoot positif devrait également vous encourager si vous souhaitiez relever un nouveau challenge.


En ces temps de confinement, vous pourriez également mettre au point avec votre partenaire et/ou vos enfants, un code rouge. Un mot décalé, ou un signe assez drôle, que vous pourriez utiliser lorsque vous sentez poindre une dispute. L’utilisation de ce signal pourrait vous aider à désamorcer une crise en devenir.


Il y a pléthore de petits exercices de ce genre, expliqués au fil de l’histoire et compilés à la fin si vous avez envie d’en pratiquer certains pour sortir de votre « routine ».


Quelques citations :


« Aujourd’hui est un cadeau. C’est pour cela qu’on l’appelle présent ».


« Vous ne devez pas faire peser sur votre conjoint la responsabilité de votre bonheur. Il ne doit être dans votre vie qu’une cerise sur le gâteau. »


et enfin une petite dernière pour la route, que l’on peut totalement appliquer à la situation actuelle :

« Le plus grave, ce n’est pas d ‘échouer. C’est de ne pas avoir essayé. De toute façon, on ne peut jamais se prémunir contre d’éventuelles souffrances, car elles font partie de la vie. Vouloir y échapper est impossible. La vie est faite de pain noir et de pain blanc. Chacun doit l’accepter comme part entière des règles du jeu de l’existence ! Résister à cette réalité ne fait que renforcer le mal être. C’est pourquoi les sages apprennent à agir sur quoi ils ont prise, non sur le cours extérieur des événements mais sur la façon de les appréhender. »


Celle qui a dit Fuck. Journal d’une imparfaite qui décide d’en finir avec les prises de tête. D’Anne-Sophie et Fanny Lesage avec les illustrations très girly de Léna Piroux.


Mon ex-mari me l’a offert l’an dernier pour mon anniversaire. Comme il me connaît parfaitement bien, il avait anticipé ma réaction, et avait précisé sur la carte qui accompagnait mes cadeaux qu’il ne voulait pas sous entendre par ce livre, que j’étais imparfaite ! Je me suis sentie obligée de le préciser à chaque fois que je l’ai offert par la suite à mes copines. :)



Car ce livre, avec ses illustrations drôles et décalées est un vrai journal qui aide à l’introspection. Alice, se retrouve également prise dans une routine où la charge mentale l’étouffe. Elle ne compte plus le nombre de to do list qu’elle doit gérer, et elle suffoque.

A travers un journal rythmé, elle nous entraine dans sa reconquête du cours de sa vie. Nous découvrons à ses côtés, comment redevenir acteur/actrice de nos existences et comment faire pour ne plus subir le temps qui passe.


De coup de gueule en coup de cœur, les jours s’égrènent et les conseils pertinents font mouche pour nous aussi. De nombreuses notions y sont abordées, libre à nous après de creuser. J’ai ainsi découvert l’Ikigaï, qui m’a permis de faire un point sur mes désirs profonds et m’a aidé dans mon choix de changement de carrière.

Ce livre jubilatoire pour les femmes au bord de la crise de nerfs, fait un bien fou. « La prochaine fois que vous serez face à un choix, un dilemme, glissez-vous dans la peau d’un rebelle que vous admirez et pour qui rien ne semble être un obstacle, et demandez-vous ce qu’il ferait à votre place. »


« Tout ce qui vient ébranler de près ou de loin ma petite routine me déstabilise ! Alors changer de boulot, je ne le conçois même pas ! Tout recommencer, refaire mes preuves, nouer de nouvelles amitiés… rien que d’y penser, ça me tue ! »

Cela déculpabilise un peu, non ? Ce droit à être imparfait.e ? Cette capacité de parfoisen avoir juste marre, et de ne pas avoir envie de chercher la perfection, l’accomplissement. Nous sommes loin de ces injonctions au bonheur et à la réalisation de soi, qui ne tiennent pas compte de nos croyances limitantes.

« Je ne vais pas me planquer toute ma vie, mais comment trouver le courage et la force de se risquer en « terre inconnue » ? »


Je vous laisse également découvrir la signification de FOUKIT !


Je vous ai dis que je trouvais ce livre jubilatoire ?


Si vous avez des libraires à côté de chez vous, n’hésitez pas à commander ces livres chez https://www.librairiesindependantes.com/


Crédit photo : Kinga Cichewicz


14 vues0 commentaire
Vous souhaitez en savoir plus ?

N'hésitez pas à m'envoyer un message WhatsApp,

je m'engage à vous répondre sous 4h !

Coach Consultant RNCP Niveau 7

N° de certification : 11320 - 3040

Blog

©2020 par WingMate.

Créé avec